A la rencontre de Carlos GARDEL et Astor PIAZZOLLA

ASSOCIATION CULTUR’ART TANGO EN PARTENARIAT AVEC MONUMENTAL TANGO PRESENTENT:

JOURNEE CULTURELLE a la Casa del Tango – 11 Allée Darius Milhaud, 75019 Paris

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

14h à 15h15 – TANGO : ATELIER CULTURE MUSICAL

Présentation :

Ouvert à tout public cet atelier vous propose de partir à la découverte des éléments musicaux composant le tango. Vous arriverez à développer une sensibilité auditive et corporelle pour mieux les repérer et les suivre. Vous plongerez dans l’atmosphère de Buenos Aires par le biais des narrations, anecdotes et de l’écoute musicale.

Contenus :

  • Naissance et Histoire du tango.
  • L’aspect musical :
  • Le Candombe.
  • Le terme « Tango ».
  • Payada et Milonga campera.
  • Habanera et Milonga citadine.
  • Le Tango. Evolution : styles des orchestres de tango. Guardia vieja et guardia nueva.
  • Clés interprétatives pour le tango chanté.
  • Traitement de la mélodie dans le Tango.
  • Introduction à quelques éléments musicaux du Tango.  
  • Le caractère du Tango et son rapport au texte.
  • Le Tango dans la musique classique.

15h45 à 17h15 – TANGO : ATELIER MUSIQUE

Présentation :

Atelier de pratique musical. Adressé aux instrumentistes débutants ou confirmés, cet atelier est ouvert au public aussi en auditeur. La pratique instrumentale reste optionnelle mais néanmoins souhaitée. Un piano sera sur place. Cordes, vents, apportez votre instrument.  

Contenus :

  1. Brève introduction à la naissance du tango. Les racines et les éléments que le composent : Habanera. Milonga. Marcatto. Syncope
  2. Reconnaissance auditive. Musique et tango dansé.
  3. Pratique instrumental. Jouer sur partition (*). Jouer du tango sur une grille donné en utilisant les éléments rythmiques travaillés (a). Traitement de la mélodie : comment ornementer ou bien transformer une mélodie.
  4. Sensibilisation avec les phrases musicales et le comptage. Moments de suspension et de repos dans le discours musical. 

* Vous pouvez apporter votre musique ou bien on vous proposera des pièces selon votre niveau après votre inscription.

17h30 à 18h30 – Présentation « Carlos Gardel & Astor Piazzolla »  

Présentation :

En 1934 New York sera témoin de la rencontre entre Carlos Gardel, chanteur emblématique du tango et Astor Piazzolla étant à l’époque un enfant prodige du bandonéon. Deux argentins qui deviendront des icônes de la musique argentine et du tango. Cette rencontre marquera pour Astor Piazzolla le début de sa carrière.

Contenus:

  • Comparatif de la « fonction social » du tango pendant la période de Carlos Gardel et ensuite avec Astor Piazzolla.
  • Quels sont les rapports de vie et musicaux  que relient ces deux musiciens ?
  • Tournées en Amérique Latine, New York, Espagne, et surtout Paris, capital culturelle. Etapes de « reconnaissance internationale » pour Carlos Gardel et Astor Piazzolla.
  • Deux musiciens que donneront au tango un renouveau.
  • Carlos Gardel et la création du « Tango Chanson ». Le texte cesse d’être improvisé sur de paroles obscènes et scabreuses. Les poètes prennent inspiration de l’environnement urbain et le texte devient un reflet de la société. Charme et sensualité sont les caractéristiques les plus marquantes de son style. La qualité de sa voix et sa mort prématurée vont être les éléments déterminants qui feront de lui un mythe populaire.
  • Astor Piazzolla, comment il se détache peu à peu du tango traditionnel pour arriver à la création du « Nouveau Tango ». Il deviendra le précurseur et principal représentant du tango d’avant-garde. La personnalité de Piazzolla, irrévérencieuse, passionnée jusqu’à l’intolérance, comportait sans aucun doute ces deux éléments, qu’il a parfois mêlés dans certains morceaux.

Outils : Par le biais de documents sonores on pourra écouter Piazzolla parler de sa rencontre avec Carlos Gardel, et autres récits.

18h45 à 19h15 – Concert Monumental Tango 

…Toute la quintessence et la force du Tango par deux « maestros tangueros » et un ténor…

« MONUMENTAL TANGO » est constitué de trois interprètes exceptionnels issus du milieu musical tanguero, classique et lyrique : la pianiste et compositrice argentine Lucia Abonizio, le bandonéoniste argentin Gilberto Pereyra et le ténor franco-espagnol Gilles San Juan.

Doté d’une extrême passion et d’une parfaite connaissance du tango, ce trio vous fera découvrir ses diverses formes des bas-fonds nocturnes de Buenos-Aires au tango hollywoodien de Carlos GARDEL, de celui des cabarets populaires à celui des puristes ou révolutionnaires qui l’ont élevé au rang de l’Art comme Astor PIAZZOLLA.

Notons aussi que leurs pays d’origine (Argentine, France et Espagne), constituent les racines fondatrices du tango, qui évolue toujours autour d’un axe culturel entre Buenos Aires et l’Europe.

La rencontre à Paris de ces trois artistes hors-normes- Gilberto PEREYRA, Lucia ABONIZIO et Gilles SAN JUAN – a fait naître un trio d’une incroyable puissance et subtilité artistique où citations, chant lyrique et musique classique s’entrelacent avec le tango avec une élégance étonnante.

L’alliance parfaite de l’exigence classique et lyrique avec la chaleur du tango.

19h30 à 21h15 – Séance Cinéma (1h20) + Débat (’25) 

“Assassination Tango” – Film –

Réalisation : Robert Duvall

Scénario : Robert Duvall

Synopsis

À New York, John Adams est un tueur professionnel d’origine latino déjà un peu âgé. Il est aussi passionné de danse et il danse régulièrement avec sa petite fille.

Il est envoyé pour un travail en Argentine qui ne doit pas demander plus de trois jours. Il s’agit d’abattre un officier de l’armée qui rentre au pays.

Dans l’immeuble où il est hébergé, il découvre une école de tango argentin. Devant abattre sa victime depuis un toit, il se fait attribuer un fusil avec viseur.

Sa victime ayant un accident de cheval, il doit rester trois semaines sur place. Il se met à fréquenter l’école de tango et il est fasciné.

Attiré autant par une danseuse que par le tango argentin, il la suit dans diverses écoles où il rencontre ses amis et danse avec ses amies.

L’officier étant rentré, John Adams craint une trahison et ne suit pas la démarche prévue. En avance sur le planning prévu, il se présente à l’officier sous un déguisement et l’abat à bout portant.

Il réussit à quitter le pays et à rentrer à New-York.


21h30 à 00h – Milonga et  Ambiance Latina


22h30 – Tirage au sort

Fermeture au public : 00h

%d blogueurs aiment cette page :